Vaut-il mieux courir, marcher, rouler… avec ou sans musique ? Voici une question que tout sportif s’est généralement posée au moins une fois et à laquelle les Athlètes du Bien-Être répondent avec une playlist spéciale Motivation… mais pas que ! Décryptages.

Une question pour commencer : faites-vous du sport par passion ou pour vous maintenir en forme ? Dans le second cas, la régularité comme la motivation sont souvent plus fluctuantes. La musique peut alors être une aide précieuse pour se booster avant et pendant la séance.

A chacun sa musique

Les fanas de course à pied vous diront sans doute qu’ils préfèrent écouter leur musique intérieure (rythme cardiaque, respiration, foulée…). Le corps étant une incroyable horlogerie de précision, il paraît logique de rester connecté à celle-ci afin d’optimiser en permanence ses réglages.

Dans un autre domaine, le navigateur François Gabart vous dira certainement qu’il doit lui aussi être à l’écoute de son bateau et des facteurs extérieurs qui le font accélérer ou ralentir (vent, risées sur la mer, houle, nuages…).

Avant, pendant, après… ?

En revanche, on ne compte plus les sportifs professionnels (footballeurs, nageurs, tennismen, skieurs, surfers…) portant un casque avant l’entraînement ou une compétition. Quelle que soit la discipline, la musique constitue un formidable instrument de motivation, de mise en condition (mentale, visuelle) comme de relaxation. Avant comme après le sport, elle peut donc aider efficacement le sportif dans sa quête de performance.

A l’entraînement, la musique peut aussi s’avérer salutaire dans certaines situations. Notamment lorsque vous n’avez plus de jambes, que le bruit de la ville vous tape sur le système, que l’ennui commence à pointer, que votre motivation est déjà en-dessous du niveau de la mer… mais que la foule en délire n’est pas là pour vous galvaniser !

Coup de pouce musical

C’est effectivement le moment opportun de sortir votre petit ballon d’oxygène : la playlist musicale ! Celle qui vous remettra sur les rails, en selle, en piste… et vous aidera à terminer vaillamment l’entraînement. Donner nous votre avis 🙂

Enfin, sachez que certaines applications (Beat on Step, DjRun…) permettent d’adapter votre playlist à votre rythme cardiaque en proposant les morceaux les plus proches de votre BPM. Un bon moyen de ne pas vous « cramer » en démarrant trop fort sur « Eye of the Tiger » ! Dans tous les cas, on vous conseille de ne jamais mettre le volume sonore au maximum pour préserver vos tympans et d’acheter un brassard où glisser votre lecteur MP3 ou téléphone, cela vous évitera bien des galères  🙂