Les températures estivales sont enfin là ! Le beau soleil qui les accompagne aussi 😉 Une météo de rêve qui donne envie d’enfiler ses baskets illico presto pour aller courir sous ce magnifique ciel bleu. Oui… à condition de respecter quelques règles simples qu’on a parfois tendance à oublier. Alors pour vous éviter un coup de chaud, on vous rafraîchit la mémoire avec 5 conseils aussi faciles qu’utiles pour cet été !  

1/ Recherchez la fraîcheur

Cela vaut pour la course à pied comme pour la randonnée ou le cyclisme : n’allez pas vous agiter en plein cagnard comme on dit dans le Sud, quand le soleil « tape » fort et privilégiez des créneaux matinaux ou de fin de journée, ainsi que des circuits ombragés quand cela est possible.

2/ Limitez votre échauffement

Avec une température ambiante plus élevée, vos muscles s’échaufferont plus rapidement qu’en hiver. Adaptez la durée votre échauffement aux conditions climatiques du jour et en écoutant votre corps, sous peine de surchauffe dès le début de votre séance.

3/ Hydratez-vous correctement

C’est vrai en toute saison… mais encore plus en été. Pensez à vous hydrater régulièrement pendant et après l’effort. N’attendez pas de ressentir la soif -déjà le signe d’une perte hydrique importante qui diminue vos capacités physiques- pour boire de petites gorgées d’eau toutes les 15 minutes environ. Si vous courez souvent, investissez dans un sac d’hydratation : léger, pratique et indispensable pour de longues courses (été comme hiver).

Après votre sortie, continuez à vous hydrater. Une boisson carbonatée (eau gazeuse Vichy + jus de raisin) pourra aussi vous aider à compenser partiellement les minéraux perdus en transpirant. Enfin, pensez également à vous alimenter dans les 3 heures qui suivent l’effort pour une bonne récupération musculaire. Cela peut-être un smoothie de saison bien frais (mais pas glacé, pour éviter les troubles digestifs), une boisson Sojasun vanille ou chocolat qui apporte glucides et protéines en même temps (favorise la reconstitution des fibres musculaires) ou encore un petit sandwich au jambon, poulet ou fromage (qu’on choisira alors riche en protéines mais pas trop gras).

4/ Prévoyez une tenue adaptée

Si le soleil perce déjà : casquette et lunettes de soleil de rigueur pour se protéger des rayons. Dans tous les cas, des vêtements amples et respirants en matière technique (évitez le coton qui retient l’humidité) sont indispensables pour une ventilation et une évacuation optimales de la sueur. A vous de choisir entre un corsaire et un short selon vos goûts. Enfin, pensez à vous en utilisant une crème avec un indice suffisant avant de partir.

 5/ Soyez à l’écoute de votre corps

Apprenez à identifier les signes annonciateurs d’un coup de chaleur (mal de tête, vertiges, nausées, fatigue intense…) et à vous arrêter en vous mettant à l’ombre pour faire redescendre la température corporelle. Rien ne sert de tirer sur la machine, vous mettriez votre corps en danger. Une fois les batteries rechargées, repartez en marchant ou en trottinant doucement et remettez vos objectifs de temps record à une autre fois…