Les jours sont courts, le temps est gris, il fait froid… Vous commencez à vous sentir déprimé ? C’est normal, vous rencontrez ce qu’on appelle un petit « blues hivernal ». Rien d’alarmant, mais il existe des solutions pour y remédier. Voici nos conseils pour rester en forme cet hiver !

1. Cherchez la lumière du soleil !

hiver energieVous manquez de lumière solaire, c’est un peu normal en hiver, mais l’idéal serait de vous précipiter dehors dès qu’il y a du soleil. Exposer votre visage et vos avant-bras, ne serait-ce qu’un quart d’heure par jour, contribue à maintenir votre horloge biologique bien réglée. En outre, ça booste votre production de vitamine D : on connaît l’importance de cette vitamine pour notre santé osseuse, mais on commence à se rendre compte qu’elle joue de nombreux autres rôles dans l’organisme, y compris vis-à-vis de notre humeur. Par contre, l’hiver, la lumière du soleil ne suffit pas, alors veillez à consommer des aliments et boissons riches en vitamine D (il existe des laits et des yaourts enrichis en vitamine D, ainsi que des boissons végétales et des desserts au soja enrichis en vitamine D). Et pour compléter, pourquoi ne pas faire appel à la luminothérapie ? Il existe aujourd’hui des lampes équipées d’ampoules spéciales, qui reproduisent la lumière du soleil. Environ 30 minutes chaque matin suffiraient à ne pas souffrir de « carence » lumineuse.

2. Préservez votre sommeil

iStock_000068698993_Medium_LDC’est évident, bien sûr, mais posez-vous quand même la question : ne rognez-vous pas un peu trop sur votre temps de sommeil ? Malheureusement, les minutes perdues en semaine ne se rattrapent pas le week-end… L’idéal est donc d’avoir son compte de sommeil quotidien.  Et, pour bien dormir, réservez les séances de sport intense en matinée, pour privilégier les activités plus tranquilles en soirée. Certaines activités, comme le Tai Chi, mettent l’accent sur le relâchement musculaire et la respiration, ce qui peut être utile pour atteindre son lit dans les meilleures dispositions…

3. Quelques aliments anti-déprime

Boostez votre consommation d’acides gras oméga-3, en privilégiant tout d’abord les poissons gras parce qu’ils contiennent des acides gras oméga-3 « à longue chaîne », particulièrement intéressants pour les défenses immunitaires, mais aussi pour la régulation de l’humeur ! Mais vous trouverez aussi des oméga-3 en quantité importante dans les noix, c’est la saison, n’hésitez pas à en consommer tous les jours en collation. Par ailleurs, les autres fruits secs oléagineux, comme les amandes ou les noisettes, contiennent des quantités non négligeables de minéraux, dont le magnésium, souvent insuffisant dans nos assiettes et qui jouerait un rôle important dans la régulation de l’humeur. Alors, une petite poignée de ces fruits secs (non salés) en collation, c’est une meilleure option que la barre chocolatée (grasse et sucrée) du distributeur !

Par contre, oui au chocolat noir, aliment anti-déprime bien connu, ne serait-ce que par le plaisir qu’il procure ! Le plus riche possible en cacao, et en quantité raisonnable bien sûr …

4. Booster vos défenses immunitaires avec certains aliments

_Alimentation_SojaMême s’il y a moins de choix en hiver, mettez l’accent sur les fruits et les légumes, pour leur richesse en vitamines et minéraux, essentiels au bon fonctionnement du système immunitaire. La clémentine et l’orange sont de saison, vous pouvez aussi recourir aux fruits rouges, riches en anti-oxydants (disponibles au rayon surgelés, leurs qualités nutritionnelles sont préservées). C’est aussi la saison des  potages (maison de préférence), alors pas d’hésitation !

On n’oublie pas les aliments riches en acides gras oméga-3, déjà cités comme aliments anti-déprime et connus pour leur effet bénéfique sur les défenses immunitaires. Certaines épices riches en anti-oxydants, comme le curcuma, apportent un coup de pouce complémentaire ? Enfin, il est recommandé d’entretenir sa flore intestinale, qui participe activement à nos défenses immunitaires. Comment ? En consommant régulièrement des yaourts ou desserts fermentés au soja  : en effet, ils contiennent des ferments qui peuvent contribuer à protéger la flore intestinale.

5. Bien entendu, continuez le sport !

iStock_000023230659XXLargeEt, évidemment, autant pour son effet anti-blues que pour son effet positif sur les défenses immunitaires, n’oubliez pas … toujours un peu sport! Pas fan du ski ? Découvrez d’autres activités hivernales qui vous permettront de vous dépenser et de prendre du plaisir en cliquant ici .